Comment tourner un pdf et l enregistrer

      Comments Off on Comment tourner un pdf et l enregistrer

Intel intéressé par Broadcom lui même acquéreur de Qualcomm ? Comment récupérer les données d’une carte MicroSD hors service ? Soutenez Minimachines en participant à comment tourner un pdf et l enregistrer financement ! Découvrez la Mini Boutique de Minimachines.

Le couple Atom Bay Trail Z3735 et Windows 8. 1 avec Bing et sa licence low-cost ont ouvert la voie à un véritable déferlement de solutions en provenance d’Asie. Français et qui proposent de nombreux produits sur le marché Asiatiques. Depuis plusieurs mois ces marques proposent des solutions qui réunissent plusieurs points clés qui ont fait illuminer tous les radars de Minimachines : Petit prix, compacité et capacités. Ce guide vous propose de recenser une partie de ces solutions, de les détailler mais également de vous guider dans leur achat et du pourquoi de leur achat. Les MiniPC sont quasiment tous construits autour des mêmes composants : 2 Gigaoctets de mémoire vive, de 32 à 64 Gigaoctets de stockage eMMC et un processeur Atom d’Intel. En ce qui concerne les capacités mémoire ces engins, il s’agit de composants non évolutifs, soudés, directement intégrés aux cartes mère.

Si on peut leur rajouter du stockage via des ajouts externes, carte mémoire ou USB, rien ne pourra être modifié sur ces bases. Des puces que l’on connait bien pour les avoir vues en action dans de nombreuses solutions hybrides depuis presque deux ans. Ces processeurs ont l’avantage d’être assez souples et performants, de savoir gérer la plupart des tâches habituellement demandées à un PC familial et de fonctionner dans avoir besoin d’une dissipation active. Le reste est plus variable mais avec les mêmes grandes bases : Pas d’USB 3. 0 mais uniquement de l’USB 2.

Cette option exploite non pas un chipset dédié à cette tâche mais un composant habituellement exploité dans des solutions USB pour transformer l’USB 2. Le reste de la connectique varie autour des mêmes fonctionnalités, de l’HDMI au format Micro, Mini ou standard. Parfois du VGA, souvent un port jack audio 3. 5 mm stéréo et c’est à peu prêt tout.

Certaines de ces machines sont équipées de batteries interne, héritage  de leurs cartes mère issues du monde des tablettes. Autres avantages de ces MiniPC, leur compacité. Les boîtiers varient de formats et d’épaisseurs mais sont en général très compacts. Un encombrement qui permet de les placer où bon vous semble : Derrière une télé, sur un petit bureau, dans un faux plafond ou de les embarquer à bord d’un véhicule.

Autre point fort, ils sont vendus à des prix défiants toute concurrence pour des engins équipés d’un Windows 8. Autre point clé, l’utilisation d’un stockage sur mémoire électronique permet un démarrage en seulement quelques secondes, même totalement éteint. Un détail qui colle bien avec une utilisation sur le pouce. Enfin, et c’est important de le souligner, ces engins ne sont pas tous parfaits. Beaucoup posent de soucis techniques évidents : Problèmes d’alimentation, de surchauffe, de conception. Des soucis qui posent des problèmes au sortir de leur emballage pour certains d’entre eux et qu’il faut souligner. Si certains modèles sont clairement au dessus du lot, d’autres demandent à minima des connaissances logicielles et, au pire, un peu de technique et d’envie de bricoler.

Un MiniPC pour quoi faire ? C’est la première question que l’on se pose face à ces engins. Quel intérêt peuvent avoir ces machines aux caractéristiques minimalistes ? Que peut t-on bien faire avec ces engins ?